Historique

La Compagnie du Charmont et ses filiales ont été fondées par Jean-Michel Sylvestre, ancien administrateur et co-fondateur de la Société Francaise d’Eoliennes, leader pour l’installation et l’exploitation d’éoliennes en France. Son analyse de l’opportunité d’investissement et de valorisation du potentiel de la biomasse est inspirée de la stratégie appliquée à l’éolien : objectifs législatif et européen pour favoriser la production des énergies renouvelables, indépendance énergétique et sécurité de l’approvisionnement.

De plus, les bio combustibles solides raffinés sur-performent les grands réseaux (gaz, électricité) par leur meilleur coût de livraison ramené au MWh utile.

Jean-Michel Sylvestre a mis en place une équipe avec de fortes compétences et individualités afin de prendre les meilleures décisions et mettre en œuvre les différentes étapes de la stratégie de Charmont pour la chaîne de valeur bois et la forêt.

Charmont bénéficie de l’expérience confirmée et reconnue d’un spécialiste de la chaîne de valeur industrielle bois, Peter Hauber, qui a travaillé pendant plus de vingt ans dans le secteur des scieries industrielles en Allemagne. Peter Hauber a acquis son expérience à la fois comme acheteur de bois auprès des propriétaires de forêts et en vendant des produits du bois au secteur de la transformation de bois pour l’énergie. Basé en Allemagne, il apporte un réseau de contacts et d’expertise développé au cours des vingt dernières années.

Charmont bénéficie d’un ensemble de personnes à fortes compétences et complémentaires afin de mettre en œuvre sa stratégie. Charmont est intéressé par les candidatures de personnes aux fortes compétences dans le secteur de la chaîne de valeur industrielle bois et de l’ingénierie thermique.

Pourquoi Charmont ?

Avant les progrès de l’isolation et de la coulée du verre plat, les maisons n’avaient pas d’autre ouverture que la porte (pas de cheminée non plus) … il était donc essentiel de faire de la chaleur sans fumée…. et c’est pour répondre à ce cahier des charges que l’industrie du charbon de bois s’est développée au delà des besoins de la métallurgie.

D’où CHARbon + MONT (colline et forêt en vieux français)

Charmont constate qu’il est meilleur marché de livrer 1MWh thermique sous la forme de combustible solide que par un réseau électrique ou gazier.

Pour plus d’information >>